Lancement du Plan national covoiturage du quotidien

Le Gouvernement accélère le développement du déplacement que le conducteur effectue pour son propre compte. Leur mise en relation, à cette fin, peut être effectuée à titre onéreux et n’entre pas dans le champ des professions définies à l’article L. 1411-1 [du code des transports]. (Article L3132-1 du code des transports)'>covoiturage et lance en 2023 le Plan national covoiturage du quotidien pour promouvoir le covoiturage courte distance.

Pour cela, le Gouvernement propose 3 aides pour covoiturer au quotidien :

  • Une prime covoiturage de 100 € pour les primo-conducteurs afin d’apporter un coup d’accélérateur à la pratique ;
  • 1 € de l’État pour 1 € de la collectivité. Chaque covoitureur sera soutenu par l’État et les collectivités dans ses trajets du quotidien. Il s’agit d’un financement supplémentaire aux collectivités qui proposent déjà des incitations financières aux covoitureurs ;
  • Une mobilisation du Fonds vert à hauteur de 50 millions d’euros en 2023 pour accompagner les collectivités dans la fluidification des déplacements partout où cela est possible (développement d’aires de covoiturage, de lignes de covoiturage et de voies dédiées…).

Le covoiturage est un levier essentiel face aux enjeux de sobriété énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Un trajet en covoiturage permet en moyenne, d’économiser 6 kgCO2.

L’objectif national est d’atteindre 3 millions de trajets quotidiens à l’horizon 2027.

Plus d’infos sur le site du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires. et dans le dossier de presse.

Partager la page

Sur le même sujet