ACTUALITÉS
 

Trains d’Équilibre du Territoire (TET) : accord entre l’État et la Région Centre-Val de Loire

publié le 30 décembre 2016 (modifié le 22 février 2021)

À compter du 1er janvier 2018, la Région Centre-Val de Loire reprendra trois lignes TET.

En juillet 2015, la feuille de route pour un nouvel avenir des TET envisageait une évolution du mode de gouvernance de ces lignes ferroviaires. Ce sera chose faite en Centre-Val de Loire avec les lignes Paris-Orléans-Tours, Paris-Bourges-Montluçon et Paris-Montargis-Nevers (sous réserve d’accords éventuels avec la Région Bourgogne-Franche-Comté) qui passeront sous l’autorité de la Région à compter du 1er janvier 2018.

L’accord annoncé par Alain VIDALIES, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire, prévoit en outre les engagements financiers de l’État afin d’accompagner la Région lors de cette reprise : renouvellement complet du matériel roulant, mise à disposition de trois rames pour la desserte de Montluçon, réalisation d’ateliers de maintenance, et contribution de fonctionnement.

Pour plus d’informations, retrouvez le communiqué de presse sur le site du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.