Polluant atmosphérique

publié le 29 décembre 2020

Élément le plus souvent d’origine chimique (mais aussi biologique ou physique) entraînant des impacts négatifs sur l’environnement ou la santé humaine.

Les principaux polluants atmosphériques dus au secteur des transports sont les suivants :

  • le dioxyde de soufre (SO2) issu de la combustion des énergies fossiles. La suppression progressive du soufre dans les carburants contribue à sa diminution. À l’origine des pluies acides, il est irritant pour les muqueuses, la peau et les voies respiratoires ;
  • les particules fines en suspension provenant de la combustion des carburants fossiles (en particulier du gazole) et de l’abrasion des pièces mécaniques. Selon leur taille, elles pénètrent plus ou moins profondément dans l’arbre pulmonaire. Elles sont en outre à l’origine des salissures des bâtiments ;
  • les oxydes d’azote (NOx). Les émissions de NOx sont limitées par l’utilisation d’un pot catalytique. Irritant pour les bronches, il participe aux phénomènes des pluies acides et à la formation d’ozone ;
  • l’ozone (03) : résultant de la transformation chimique de certains polluants (NO, NO2, composés organiques volatiles…) sous l’effet du rayonnement solaire. À haute altitude, il forme la « couche d’ozone » qui protège la Terre d’une partie des rayonnements ultraviolets. Gaz très agressif pour les voies respiratoires, au sol, il a un effet néfaste sur la végétation, la santé et sur certains matériaux.
  • les composés organiques volatils (COV) : émis par la combustion des carburants. Les COV à haute dose peuvent impacter la santé de façon très grave (effets mutagènes et cancérigènes). Ils sont à l’origine de l’ozone ;
  • le monoxyde de carbone (CO) : formé lors de la combustion incomplète de matières organiques. En cas de forte quantité et d’exposition prolongée, il peut entraîner le coma et la mort ;
  • les métaux toxiques : issus en particulier de la combustion des pétroles, ils sont en diminution grâce à l’utilisation de l’essence sans plomb. Pouvant entraîner des effets toxiques, ils contaminent les sols et les aliments.