Marché du travail

 
 
 

Marché du travail

publié le 26 novembre 2020 (modifié le 4 janvier 2021)

Le secteur du transport et de l’entreposage représente environ 10 % de l’emploi total en région. Le recours à l’intérim est particulièrement important dans ce secteur.

Baisse de la demande d’emploi

Brisant la tendance des années précédentes, la demande d’emploi dans la famille « Transport et logistique » (métiers du ROME, explicités dans le glossaire) décroît, légèrement, en 2018, de 3,9 %, atteignant 23 634 entrées de demandeurs d’emploi en catégories A/B/C. Le secteur obtient même de meilleurs résultats que les évolutions de l’emploi régional, dont la demande d’emploi diminue de 1,9 % sur la même période.

Les offres d’emploi en diminution

Signe d’une santé des entreprises moins affirmée, le nombre d’offres d’emploi enregistrées à Pôle Emploi dans la famille « Transport et logistique » (métiers du ROME, explicités dans le glossaire) décroît à nouveau en 2018 pour atteindre les 13 304 (-8%). Autre conséquence négative d’une santé fragile des entreprises en 2018, le recours à l’intérim est devenu plus prégnant pour atteindre 43,5% des offres d’emploi, au détriment notamment des offres de CDI, qui représentent 33.3% (contre respectivement 38,9% et 35,8% en 2017).

Intérim

Le nombre de contrats de travail temporaire dans le secteur « Transports et entreposage » (NAF, explicitée dans le glossaire), après plusieurs années de hausse repart malgré tout à la baisse en 2018 en Centre-Val de Loire. 163 7116 contrats ont ainsi été conclus cette année, soit 5,3% de moins qu’en 2017. En parallèle, le nombre d’intérimaires (en équivalents-temps plein) est également en baisse dans des proportions équivalentes : 25 015 sur cette année 2018, soit une diminution de 4,8% par rapport à l’année précédente.