Le potentiel de développement des autoroutes ferroviaires

publié le 8 août 2017 (modifié le 12 février 2021)

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) publie une analyse portant sur les potentiels de trafics des autoroutes ferroviaires en France.

L’autoroute ferroviaire consiste en le transport des poids lourds par voie ferré, éliminant ainsi en partie les contraintes de la rupture de charge. La France est concernée par deux d’entre elles : l’autoroute ferroviaire alpine, entre Aiton (73) et Orbassano (Italie), et l’autoroute Bettembourg (Luxembourg) - Le Boulou (66).

La présente étude étudie les conditions socio-économiques d’une quinzaine de liaisons en autoroute ferroviaire. Elle s’attache à déterminer, suivant différents scénarios, les conditions de rentabilité de tels services. Elle détermine également les potentialités de gains associés pour différents acteurs intéressés (en termes financiers, mais aussi environnementaux, sanitaires…).

Le développement des autoroutes ferroviaires en France pourrait ainsi voir circuler 300 à 400 000 poids lourds par an sur les voies ferrées à l’horizon 2030. Cela générerait des réductions sensibles de l’accidentologie, de la congestion routière, des émissions de polluants et de gaz à effet de serre…

Retrouvez l’étude complète sur le site internet du ministère de la transition énergétique et solidaire :
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Théma - Le potentiel de développement des autoroutes ferroviaire_0.pdf

Article rédigé par : DREAL Centre-Val de Loire