La solution TER Centre en zone périurbaine de l’agglomération de Tours : Freins & Motivations

publié le 7 mai 2013 (modifié le 5 janvier 2021)

La Région Centre a souhaité identifier les leviers du report modal vers le TER afin d’orienter son action. Cette étude a été menée dans la périphérie tourangelle où des forts potentiels sont identifiés. Elle a confié en 2009 l’étude à un cabinet qui a réalisé 45 entretiens, principalement auprès de personnes résidant près d’une gare et se rendant régulièrement à Tours mais n’utilisant pas le TER.

La voiture particulière apparaît à ce public cible comme plus efficace en termes de temps de parcours que le TER et plus flexible. Les embouteillages ou le stationnement problématique en hypercentre ne sont pas perçus comme des contraintes suffisantes pour provoquer un report modal. L’aspect du coût du transport est peu considéré.

Pour ce panel d’enquêtés, l’offre TER est perçue positivement en termes de qualité (matériel neuf, confort…) mais est mal connue (horaire, localisation de la gare…). L’une des préconisations de l’étude consiste ainsi à accentuer les efforts de communication sur l’offre à destination des non-usagers.
Un autre frein cité est celui du temps supplémentaire généré par la multimodalité.

http://www.regioncentre.fr