ACTUALITÉS
 

Blois – La-Ville-aux-Dames : renouvellement de la voie avec le train usine

publié le 7 juin 2018 (modifié le 11 février 2021)

Du 9 juillet au 31 octobre 2018, SNCF Réseau procède au renouvellement industriel complet d’une des deux voies entre Blois et La-Ville-aux-Dames. Ces travaux sont réalisés pour 65 millions d’euros, financés par SNCF Réseau.

es constituants de la voie qui va être rénovée, à savoir le ballast, les traverses et le rail, n’ont pas été remplacés depuis 44 années. L’usure de la voie, due à son vieillissement, ne permet plus de garantir, par des méthodes classiques d’entretien, une résistance des éléments de structure et des qualités géométriques convenables.
À l’été 2018, les constituants de la voie 1 seront remplacés sur la section Blois > La-Ville-aux-Dames soit sur 46 km. Les travaux seront réalisés à l’aide d’une ligne de production industrielle appartenant aux entreprises Meccoli et ETF. C’est une véritable usine roulante, composée de plusieurs engins permettant de remplacer les constituants de la voie dans un processus très performant (800 à 1000 mètres par journée de travail).

Une organisation de grande ampleur

Le chantier mobilisera jusqu’à 500 personnes, agents SNCF Réseau et prestataires, sur le terrain, en base arrière ou en organisation.
Le train usine sera utilisé la journée sur la ligne, de 08h30 à 17h30. La nuit, son entretien et son approvisionnement seront assurés sur la base arrière de Saint-Cosme (La Riche). Quand la voie sera rendue aux circulations chaque matin et chaque soir, une limitation de la vitesse des trains sera mise en place conformément aux règles prescrites.
Une base bureaux est spécialement aménagée à Onzain pour accueillir les équipes du chantier. Elles sont par ailleurs logées à proximité, pour le personnel en déplacement, dans les hôtels et gîtes disponibles localement.
La signalisation sur la ligne permet de maintenir la circulation des trains dans les 2 sens sur une seule voie malgré l’activité de chantier sur l’autre voie (voie 1).
Ce maintien des circulations nécessite de prendre des dispositions pour assurer la sécurité du personnel exposé alors au risque ferroviaire.

CHIFFRES CLÉS
Les principaux travaux consistent à :

  • Renouveler 46,2 km de traverses béton anciennes posées en 1974 ;
  • Remplacer 21,1 km de rail ;
  • Remplacer le ballast sur 46,2 km ;
  • Régler la caténaire ;
  • Remettre en état ponctuellement des ouvrages hydrauliques, des ouvrages en terres et des quais.
(Article rédigé le 7 juin 2018 par SNCF Réseau)